home
en
de
fr
 

Aktuelles

LE POINT n° 2280 – MAI 2016

15 - Château des Places Graves Rouge 2015

Prune, quetsche, fruits rouges, rond. Frais, gourmand, étiré, bonne longueur.

15 – Agora du Château des Places Graves Rouge 2015

Végétal, frais, fruité pur, tanins fins. Dense, séveux, frais, finale épicée, long, harmonieux.

14 – Château Lagrange Graves Rouge 2015

Fruits noirs, épices, framboise. Bouche souple, tendre, tanins soyeux.

La Revue du Vin de France n° 592 – Juin 2015

15-16 Château des Places - Graves Rouge 2014

Une couleur dense, un nez marqué par les arômes séducteurs de la barrique (sucrés). Le moelleux et les tanins sont élégants dans une bouche charmeuse, bien typée merlot.

13-14 Château des Places - Graves Blanc 2014

Un blanc légèrement beurré au nez et en bouche. La matière est agréable, avec des notes de fruits blancs. Notons la belle expression du sauvignon en finale.

LE POINT - MAI 2015

Château des Places Graves Rouge 2014 coeur

Les frères Fabrice et Philippe Reynaud ont relancé le domaine familial. Fabrice, formé dans le grand négoce, développe la commercialisation, notamment auprès de la grande distribution. « On a restructuré le vignoble. On a lancé les premiers investissements en 2008. De 30 hectares on est passés à 48 plantés et on est en train de reprendre un domaine de 12 hectares.»

15 – Nez réducteur, bouche encore un peu gazeuse, le vin est brut de fonderie, mais avec une belle matière et des tanins de qualité. Très joli fruit.
O = 2018 G = 10 ans

Château des Places Graves Blanc 2014

14.5 – Fruits blancs, gourmand, acidulé, onctueux, bien équilibré, finale citron.
O = 2015 G = 4 ans

Guide Cuisine - Avril 2011

Château des Places 2009

Ce bordeaux est intense et fruité, rond et velouté. Il apporte des arômes de petits fruits noirs, avec une finale poivrée.

Le Républicain - Jeudi 25 novembre 2010

Tradition | Le Vignoble Reynaud rassemble ses clients autour du repas de Gerbaude

Il fut un temps, pas si éloigné que cela, où la fin de la cueillette des raisins, les vignerons organisaient un grand repas, la gerbaude pour remercier tous les acteurs de ce grand chantier qu'étaient les vendanges. Les anciens vous en parleront peut-être. les plus jeunes ne savent pas toujours ce qui se cache derrière ce mot. Pourtant la tradition ne demande qu'á renaître à qui sait la remettre au goût du jour. Les vignobles Reynaud organisent une Gerbaude depuis six ans déjà, qui clôt les vendanges de l'année. « Traditionnellement la Gerbaude réunissait les ouvriers vendangeurs qui étaient invités par le propriétaire pour faire ripaille. De cette tradition nous en avons fait notre rendez-vous de l'année, élargi aux clients, pour que tout le monde se retrouve au vignoble » explique Fabrice Reynaud. Sur cette exploitation de 40 hectares où on en compte six de Bordeaux supérieur, 26 de Graves rouge et quatre de Graves blanc, ce sont Fabrice et Philippe Reynaud qui dirigent le domaine de main de maître. Gérer l'exploitation ne se résume pas seulement à faire naître un vin d'excellence mais également à donner vie à une propriété, et à partager avec le plus grand nombre leur passion du vin et de la vigne. Dans cet esprit la Gerbaude s'inscrit parfaitement.

Sud Ouest, 23 Novembre 2010

6ème Gerbaude au Château des Places

Le château des Places à Arbanats organisait sa VIème Gerbaude. 220 personnes étaient présentes pour cet évènement ! " Et on a refusé du monde" précise l'organisateur. Si traditionnellement, la Gerbaude célèbre la fin des moissons ou des vendanges, ici, ce fut l'occasion de remercier tous ceux qui font vivre le vin et le château. Ainsi, amis, clients et relations professionnelles se sont retrouvés autour d'un repas offert par les maîtres des lieux au sein même des chais. Pour Philippe et Fabrice Reynaud, ce fut aussi l'occasion de remercier en public, un personnage particulier: leur père. Un demi-siècle de vendange ça se fête! Après un rappel des valeurs fondatrices du château des Places, Fabrice Reynaud donnait la parole à Hippocrate : « Le vin est une chose merveilleusement appropriée à l'homme(...) si on l'administre avec propos » l'objet thérapeutique était déjà sur la table ! David Garcia

Cuisine Actuelle - Mai/Juin 2010

Élegant : Graves 2008.

Un joli vin dans un style moderne, avec un boisé torréfié épicé, construit sur une trame de tanins élégants. Il a une bouche charnue, fruitée, avec une agréable finale un peu vanillée.